F1 2018 : les détails de la Super Licence pour le multijoueur

Des détails viennent d’être dévoilés au sujet du mode multijoueur de F1 2018, avec notamment l’arrivée d’une « Super Licence ». Afin de nettoyer un peu les serveurs publics qui ont tendance à devenir impraticables (vous savez, le freinage à Monza, à Monaco), alors Codemasters a mis au point un système pour classer les joueurs.

Le principe de la Super Licence

La Super Licence a trois objectifs : suivre le degré de compétitivité d’un joueur, son comportement en piste, et enfin son investissement en matière de temps. En clair, plus un joueur sera rapide, propre et passera des heures sur le jeu, mieux il sera classé. C’est la combinaison de ces trois éléments qui donnera lieu à un classement, une note, et qui influera votre présence dans certains lobbies publics.

Les joueurs seront classés dans le multijoueur en ligne selon leur note de « Super Licence ». En toute logique, vous allez donc pouvoir courir contre des pilotes qui sont de votre niveau, aussi « propres », et qui ont en théorie la même expérience que vous. 

Le score de compétence

Il augmente ou diminue en fonction de la compétence des adversaires que vous avez vaincus ou par lesquels vous êtes vaincus, et cette valeur détermine votre rang.

Le Safety Rating

Cette « cote de sécurité », appelée Safety Rating (oui, vous pensez à iRacing), évalue combien de temps vous êtes capable de tenir entre les incidents. Chaque incident dans lequel vous êtes impliqué vous enverra des points d’incident en fonction de la gravité. Réduire au minimum ce score améliorera votre évaluation au fil du temps.

Le score d’expérience

Le niveau augmente à mesure que vous gagnez de l’expérience en terminant des courses, en terminant dans des positions élevées ou en passant certains caps (nombre de tours couverts, temps passé, etc).

« La Super Licence représente notre évolution la plus importante à ce jour en ce qui concerne l’élimination de ce problème de joueurs qui perturbent les parties en ligne » confie Luke Stephenson, Senior Game Designer pour F1 2018.  « Ces pilotes perturbateurs auront tendance à être placés dans des serveurs différents de ceux qui se respectent mutuellement« .

« L’an dernier, la série F1 Esports Series a connu un succès incroyable grâce à F1 2017, et nous voulons continuer à développer ce domaine et aider à l’émergence de la prochaine génération de champions de l’esport. Nous souhaitons donc que notre jeu multijoueur ait un sens significatif de la progression, favorise une culture de course propre et permette l’émergence de nouveaux talents, peu importe si vous participez à quelques courses occasionnelles ou si vous tentez d’être le meilleur au monde. »

Étiquettes :
by
Spécialiste des courses d'endurance, grand amateur de jeux vidéos de course, je partage avec vous les actualités du domaine. Partageons ensemble la passion des simulations de course auto !
Previous Post Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 shares